fond
       

Les traitements thermiques

 

Ces traitements changent les propriétés mécaniques des aciers sans en changer la composition chimique.
Ces traitements peuvent ou non avoir lieu en atmosphère contrôlée (sous vide, en présence d’un gaz, à l’air libre) suivant l’acier et l’effet désiré

 

 
Les recuits  

D’une manière générale le recuit est une montée en température contrôlée suivie soit d’un maintien à cette température soit d’une oscillation autour de celle-ci pour une durée donnée et enfin d’un refroidissement plus ou moins lent.

 
 

Le recuit de détente ‘+A’: a pour but de réduire voir éliminer les tensions résultants de l’étirage. Le recuit de détente se fait toujours à une température juste en dessous de la température minimale de transformation de la nuance de l’acier concernée.
Le refroidissement se fait ensuite à une vitesse suffisamment lente que pour ne pas créer d’autres tensions.

 

La normalisation ‘+N’: affine le grain de l’acier déformé par l’étirage et homogénéise la structure. La normalisation se fait en chauffant à une température supérieure à la température maximale de transformation pour terminer par un refroidissement à l’air. La normalisation peut être suivie d’un recuit, d’un revenu ou d’une trempe et revenu.
L’effet d’homogénéisation de la normalisation constitue par exemple une bonne base pour la trempe.

 
La trempe  
 

La trempe est un traitement thermique qui vise essentiellement à durcir l’acier, un des effets négatifs de la trempe est l’augmentation significative de la fragilité ou ‘résilience’. Un revenu de détente suit toujours la trempe afin de réduire cette fragilité.
Comme le recuit, la trempe s’effectue en trois étapes. Une montée en température jusqu'à mise en solution notamment du carbone contenu dans l’acier, un maintien suffisamment long pour garantir une bonne répartition de celui-ci et enfin la trempe dans un liquide (huile, eau,…) afin de refroidir suffisamment vite que pour prévenir une précipitation du carbone.
Le carbone forme ainsi avec les molécules d’aciers une structure régulière et très rigide à cause des liaisons avec les atomes de carbone, on comprend donc que plus il y a de carbone dans l’acier plus grande sera la dureté. La dureté de la trempe sera également fonction des différents paramètres du cycle.

En ce qui concerne le cas particulier des feuillards trempés (ABT) nous tenons en stock la trempe normale mais il existe également deux autres possibilités à savoir la trempe douce et la trempe dure.

 
 

Le revenu

 
 

Le revenu se pratique après une trempe, par chauffage à une température inférieure à celle de la trempe. Il permet d'améliorer la résistance mécanique en diminuant la dureté et les tensions internes dues à la trempe.

 

Voir en annexe la notice de trempe des aciers ‘stub’ ainsi que la notice du C45.

 
 
 
 
Téléphone : 32(0)87 29 23 20
Respect de la vie privée
Téléfax : 32(0)87 29 23 29